Formations    Aromathèque  


AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Trachyspermum ammi

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Autres désignations botaniques
Ammi copticum, Carum copticum


Désignations vernaculaires
Ajowan, Thym indien


Trachyspermum ammi
Désignation anglaise
Ajowan


Partie extraite
Graines, plante


Origines courantes
Inde


Classification botanique
Règne : Plantae
Division : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Sous-classe : Rosidae
Ordre : Apiales
Famille : Apiaceae
Genre : Trachyspermum


Description botanique
Cette plante herbacée annuelle mesure en moyenne 60 à 80 cm de haut. Sa racine est pivotante. Les tiges sont striées, glabres et fortement ramifiées. Les feuilles alternes, composées et deux à trois fois pennées, sont portées par un pétiole embrassant et long et mesurent environ 13 cm par 12 cm de large. Elle dévoile une inflorescence de belles ombelles à fleurs blanches qui donnent à maturité des graines riches en essence et à forte odeur aromatique. Ses fruits sont des diakènes rayés. Cette plante tolère très bien la sécheresse et pousse dans des zones où les conditions climatiques sont souvent rudes.


Mythologie / histoire / anecdotes
Elle serait originaire d'Ethiopie même si on la retrouve principalement cultivée en Inde aujourd'hui et elle est présente jusqu'à Java et aux Philippines. Ses graines ressemblent à celles du Cumin, du Carvi et de l’Aneth.
L'ajowan est utilisé depuis longtemps pour ses vertus médicinales et culinaires. Dans la pharmacopée indienne, cette plante est conseillée en particulier sur la sphère digestive mais aussi comme antiseptique lors de toux et de maux de gorge ainsi que pour les soins du visage. Il sert aussi à lutter contre le choléra et comme antiparasitaire interne. L'eau d'omam, une infusion de graines, est l'une des galéniques des plus classiques. Sur l'île de Java, les semences servent en mélange à induire les menstruations après l'accouchement. Aux philippines, elles servent, mâchées, pour limiter les flatulences. En Afrique (Éthiopie et Somalie principalement), les graines et les racines sont mixées avec d'autres plantes pour les problèmes d'estomac. Les graines servent aussi à la confection de vermifuge où pour déclencher des avortements.


Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau


Constituants biochimiques
Monoterpènes : paracymène (25-30%), gamma-terpinène (15-20%)
Phénols : thymol (50%), carvacrol (1%)


Propriétés organoleptiques
Aspect : liquide mobile limpide
Couleur : jaunâtre à ambré


Densité à 20°C
0,895-0,930


Point éclair
67°C


Rotation optique à 20°C
-1° à +5°


Indice de réfraction à 20°C
1,4900 - 1,5040


Notes olfactives / parfumerie
Caractéristique du Thym, note
chaude, un peu amère


Voies de prédilection
Cutanée : ++
Diffusion : +
Orale : ++


Propriétés en aromathérapie scientifique
Antibactérienne à large spectre d'action +++
Antifongique +++
Antiparasitaire +++
Antivirale +++
Stimulante immunitaire +++
Tonique générale +++, aphrodisiaque
Antalgique percutanée ++
Carminative, anti-nauséeuse +


Indications traditionnelles
Infections parasitaires intestinales (amibiases, ascaris, taenia) et cutanées (gale, teigne...)
Mycoses cutanées, unguéales et gynécologiques
Infections bactériennes et virales intestinales (colite infectieuse, diarrhées), urinaires et gynécologiques, ORL (rhinites, bronchites, grippe, maux de gorge), cutanées (abcès, panaris)
Flatulences, dyspepsies, indigestion, atonie digestive
Rhumatismes articulaires et musculaires


Conseils d'utilisation / Posologie courante
En cas de parasitose intestinale ou d'infections digestives importantes, utiliser 2 gouttes de cette HE (éventuellement mélangée avec d'autres HE anti-infectieuses et/ou antiparasitaires) 3 fois par jour par voie interne, diluées dans une huile végétale
Pour un abcès cutané, diluer à 20% dans une HV ou mélanger cette HE avec d'autres HE (Lavandula angustifolia, Melaleuca alternifolia...) et diluer de moitié dans une HV, appliquer localement 3 fois par jour pendant une semaine à 10 jours


Précautions d'emploi / Contre-indications
- Dermocaustique, ne pas appliquer pure sur la peau et les muqueuses ni dans le bain, toujours diluer à 20% maximum dans une huile végétale
- Déconseillée chez les enfants de moins de 6 ans et chez les femmes enceintes et allaitantes
- Ne pas utiliser sur une durée prolongée ni en doses élevées


Cosmétique
Utilisation non connue


Cuisine
Utilisation non connue


Intérieur
Utilisation non connue


À retenir
Egalement appelé Thym indien, l'ajowan sous forme d'huile essentielle a des vertus antibactériennes, antiparasitaires, antifongiques et antivirales puissantes. Il est indiqué en cas d'infections graves de tout type. Il est tonique sur tous les plans.


Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
L'aromathérapie, se soigner par les huiles essentielles–D. Baudoux–Editions Amyris




 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 5.00/5

5.0/5 (1 vote)