Formations    Aromathèque  

AROMATHÈQUE MYRTÉA FORMATIONS

Accueil Aromathèque > Monographies

MONOGRAPHIE HUILE ESSENTIELLE
Mentha piperita

Plante majeure

La version complète de cette monographie est disponible dans les formations Myrtéa



Autres désignations botaniques
Mentha piperita Franco-Mitcham


Désignations vernaculaires
Menthe poivrée


Mentha piperita
Désignation anglaise
Mint, Peppermint


Partie extraite
Parties aériennes, plante


Origines courantes
France, Inde, Etats-Unis


Classification botanique
- Règne : plantae
- Division : magnoliophyta
- Classe : magnoliopsida
- Ordre : lamiales
- Famille : lamiaceae
- Genre : mentha


Habitat et description botanique
La Menthe poivrée (Mentha piperita) est une plante herbacée de la famille des Lamiacées. Ce type de menthe serait issu d'un croisement entre Mentha aquatica et Mentha spicata.
C'est une plante vivace par son rhizome qui se propage sous terre. Ses feuilles mesurent de 4 à 10 cm de long, elles sont ovales, vert foncé et se teignent de nuances rougeâtres au soleil et de rouge cuivré à l'ombre. Elles sont recouvertes de gros poils sécréteurs arrondis. Ses tiges sont violacées de section carrée. La hauteur varie de 10 à 14cm.


Mythologie / histoire / anecdotes et vertus tradionnelles
Originaire du Nord de l’Afrique, du bassin méditerranéen et de l’Ouest de l’Asie, la "Menthe" vient du latin "Mentha" dérivant du grec "mi...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

Méthode d'obtention de l'extrait
Distillation par entraînement à la vapeur d'eau.


Constituants biochimiques
- Monoterpénols (30-50%): menthol
- Oxydes terpéniques (26%): 1,8-cinéole, menthofurane
- Cétones monoterpéniques (20-30%): menthone, pulégone
- Esters terpéniques : acétate de menthyle (2-10%)- Sesquiterpènes (2%)


Propriétés organoleptiques
- Aspect : liquide mobile très fluide
- Couleur : incolore à jaune clair


Mentha piperita
Densité à 20°C
0,870-0,950


Point éclair
75°C


Rotation optique à 20°C
-36° à -10°


Indice de réfraction à 20°C
1,450-1,464


Notes olfactives / parfumerie
Note de tête, fraîche, verte, légèrement poivrée, caractéristique


Voies de prédilection
- Orale ++
- Cutanée ++
- Diffusion ++
- Inhalation ++
- Olfaction ++


Propriétés en aromathérapie scientifique
- Tonique et stimulante générale (cardiaque, digestive, pancréatique et nerveuse) +++
- Anesthésique et antalgique, anti-prurigineuse +++
- Rafraîchissante +++
- Décongestionnante nasale, hépatique et prostatique +++
- Bactéricide, fongicide ++
- Anti-inflammatoire intestinale et urinaire ++
- Anticatarrhale, expectorante, mucolytique ++
- Antimalarique +
- Légèrement hormone like +


Propriétés en aromathérapie énergétique
- Apaise les tempéraments explosifs (cf tempéraments hippocratique ou ayurvédiques) et l'excès d'émotivité
- Aide à la concentration et à la cognition, favorise le recentrage mental
- Aide à avoir les idées claires, diminue la confusion mentale


Indications traditionnelles
- Insuffisances hépatiques, hépatites +++
- Indigestions, aérophagie, aérocolie, dyspepsie, colopathie fonctionnelle, syndrome du colon irritable +++
- Nausées, vomissements, mal des transports +++
- Asthénies, fatigues diverses +++
- Bouffées de chaleur +++
- Migraine, céphalées +++
- Zona, névrites virales, névralgies, sciatiques ++
- Démangeaisons (piqûres, urticaire, eczéma)++
- Douleur consécutive à un choc physique ++


Conseils d'utilisation / Posologie courante
- Mauvaise haleine : 1 à 2 gouttes diluées ou sur un support neutre à avaler, 2 à 3 fois par jour
- Affections externes : en onction locale, diluée à 5% maximum dans une huile végétale (en synergie), ou 1 goutte d'HE pure en onction locale pour soulager la douleur (piqûres ...)
- Anesthésiant d'urgence en cas de coup : quelques gouttes en effleurement local pour soulager la douleur, avant de soulager l'hématome avec par exemple l'HE d'Hélichryse italienne, ou à défaut de Lavande vraie ou de Laurier noble
- Douleurs gingivales et dentaires : 1 à 2 gouttes en massage local
- Dynamisant général et digestif (indigestions, nausées, barbouillements) : une trace sur la langue ou sur un support neutre (éventuellement sur un morceau de sucre), 2 à 3 fois par jour
- Nausées, mal des transports : idem + respirer 1 à 2 gouttes sur un mouchoir
- Rhume : idem pour déboucher les narines, plus efficace avec du miel (gros comme un pois sur la langue pour décongestionner les narines "par l'arrière")
- Mal de tête : une trace sur les tempes, derrière les oreilles, sur le front pour soulager (attention à ne pas toucher les yeux !), possibilité de masser les vertèbres cervicales avec un mélange Menthe poivrée-Lavandin.
- Piqûres d'insectes : immédiatement, 1 à 2 gouttes localement
- Hoquet : 1 goutte d'HE de Menthe de chaque côté de la 5ème vertèbre cervicale


Précautions d'emploi / Contre-indications
- Précautions d'emploi générales : respecter les doses physiologiques.
- Précautions d'emploi spécifiques :
ATTENTION :
- HE interdite aux bébés et aux enfants avant 3 ans, surtout à proximité du visage ou du cou (risque de spasme laryngé).
- Usage externe uniquement localisé et prudent. L'HE de Menthe poivrée produit sur la peau une sensation « glacée » rapidement désagréable sur une zone étendue et peut entraîner un risque d'hypothermie.
- Diffusion atmosphérique uniquement en petite quantité et associée à d'autres HE.


Cosmétique
- Rafraîchissante et raffermissante


Cuisine
- Préférer Mentha spicata ou Mentha arvensis qui sont plus douces pour la cuisine


Intérieur
- En diffusion diluée avec d'autres HE pour créer une ambiance rafraîchissante et stimulante


En savoir plus
Cette huile essentielle a été étudiée cliniquement en Italie en 2007 auprès de 24 personnes souffrant de colopathie fonctionnelle (syndrome du ...
Informations supplémentaires disponibles dans la monographie version longue.

À retenir
Informations disponibles dans la monographie version longue.

Références / Bibliographie
L'aromathérapie exactement – P. Franchomme, R. Jollois, D. Pénoël – Editions Roger Jollois
Ma bible des huiles essentielles – D. Festy – Editions Leduc
Les huiles essentielles – Médecine d'avenir – Dr J.-P. Willem – Editions du Dauphin
La nouvelle aromathérapie – Philippe Mailhebiau – Editions Jakin
L'aromathérapie – Dominique Baudoux – Editions Amyris
L'aromathérapie énergétique – guérir avec l'âme des plantes – Lydia Bosson – Editions Amyris



Cette plante est étudiée en détails dans les modules Myrtéa formations suivants :
- AROMATHÉRAPIE PRATIQUE NIVEAU 2 - LES HUILES ESSENTIELLES À USAGE SENSIBLE
- AROMATHÉRAPIE SUBTILE « c » - AROMA ET SOINS TRADITIONNELS DE L'INDE
- AROMAZEN
- INTRODUCTION AUX HUILES ESSENTIELLES

 VOIR SUR
OSHADHI-MYRTÉA.COM



Les informations proposées dans l'Aromathèque Myrtéa formations sont synthétisées notamment à partir de livres de référence et ne doivent en aucun cas se substituer à un avis médical ou servir d'outil de diagnostique.




Cette monographie vous a plu ? Votez pour elle !

  • Currently 4.00/5

4.0/5 (9 votes)